UniFR Logo
    >Modules > Religions grecque et romaine : quelques thématiques > Les lieux et le personnel du culte > Le personnel cultuel romain

    Denys d'Halicarnasse, Antiquités Romaines, II, 67

    (trad. V. Fromentin et J. Schnäbele)

    "À l'origine, les vierges [les vestales] qui servaient la déesse étaient au nombre de quatre. C'était aux rois de les choisir d'après les règles fixées par Numa. Mais par la suite, en raison du grand nombre des fonctions religieuses qu'elles assurent, leur nombre fut porté à six et jusqu'à nos jours, elles ont toujours été ce nombre. Elles habitent auprès de la déesse. De jour, on n'empêche absolument personne d'entrer dans le sanctuaire, mais la loi interdit à tout mâle d'y passer la nuit. On leur imposait de renoncer au mariage et de rester chastes pendant une période de trente ans, qu'elles consacraient à assurer les sacrifices et les diverses cérémonies prévus par la loi. Les dix premiers années, elles devaient apprendre les rites, les dix suivantes, les accomplir, et les dix dernières, les enseigner aux autres. Les trente ans écoulés, rien n'empêchait celles qui voulaient d'abandonner leur voile et les autres emblèmes de leur sacerdoce pour se marier."

    Cf. aussi Aulu-Gelle, Nuits attiques, I, 12.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse