UniFR Logo
    >Modules > Religions grecque et romaine : notions et méthodes > Le terme de "religion" > Dire la "religion" à Rome

    Cicéron, De la nature des dieux, III, 5

    (trad. C. Auvray-Assayas, Paris, 2002).

    Contexte : Le pontife Gaius Cotta prend la défense de la tradition religieuse romaine

    "La religion du peuple romain, considérée dans son ensemble, comporte deux aspects, les rites (sacra) et les auspices, auxquels on a ajouté un troisième, les avertissements tirés des présages et des prodiges par les interprètes de la sibylle et les haruspices : je n’ai jamais tenu pour méprisable aucune de ces pratiques et j’ai la conviction que Romulus, en instituant les auspices, et Numa, les rites (sacra), ont posé les fondements de notre cité. Sans aucun doute, elle n’aurait jamais pu devenir aussi grande qu’elle l’est sans s’assurer la pleine faveur des dieux immortels."
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse