UniFR Logo
    >Modules > Epigraphie grecque > Quelles sont les principales inscriptions ? > Les inscriptions "religieuses"

    Guérison miraculeuse d’Arata

    Epidaure, sanctuaire d’Asclépios. Stèle datée de la fin du IVe s. av. J.-C.
    IG IV 12, 122 (trad. B. Rémy et Fr. Kayser, Initiation à l’épigraphie, 1999, p. 69).

    Lignes 1-6

    "Arata, Lacédémonienne, hydropique. Sa mère dormit pour elle, qui se trouvait à Sparte, et eut un rêve : elle crut que le dieu, après avoir coupé la tête de sa fille, suspendait son corps le cou en bas ; quand il en fut sorti beaucoup de liquide, il détacha le corps et replaça la tête sur le cou. Ayant fait ce rêve, elle retourna à Sparte, où elle trouva sa fille guérie, après avoir fait le même rêve".

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse