UniFR Logo
    >Modules > Epigraphie grecque > Quelles sont les principales inscriptions ? > Les inscriptions "religieuses"

    Loi sacrée du culte de Despoina à Lykosoura

    Stèle du IIIe s. av. J.-C. relative au culte de Despoina à Lykosoura en Arcadie.
    Fr. Sokolowski, Les lois sacrées des cités grecques, Paris, 1969, n. 68 (trad. B. Le Guen-Pollet, La vie religieuse dans le monde grec...Paris, 1991, p. 83, n. 27)

    "(...) qu’il ne soit permis d’entrer dans le sanctuaire de Despoina ni avec des objets en or, sinon pour les consacrer, ni avec un vêtement pourpre, à fleurs ou noir, ni avec des chaussures, ni avec une bague ; si quelqu’un pénètre dans le hieron avec l’un des objets que la présente stèle interdit, qu’il le consacre dans le sanctuaire ; pas de nattes ni de visage voilé ; ne pas emmener de fleurs ; ne pas se faire initier [...] si l’on est enceinte ou si l’on allaite ; que ceux qui sacrifient utilisent pour ce faire olivier, myrte, rayon de miel, grains nettoyés, statuette (?), pavots blancs, lampe, parfums à brûler, myrrhe, aromates ; que ceux qui sacrifient à Despoina lui offrent des victimes blanches femelles (...)"

    Ce texte appartient aux documents relatifs à la pureté rituelle nécessaire pour entrer dans un sanctuaire. Comme toutes les inscriptions de ce genre, il comprend une série d’interdits et de prescriptions à respecter. Sur ce sujet, voir notamment l’étude de R. Parker, Miasma. Pollution and Purification in Early Greek Religion, Oxford, 1983.

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse