UniFR Logo
    >Modules > Religions grecque et romaine : notions et méthodes > Les mythes et la mythologie > L’exemple du mythe de Prométhée

    Eschyle, Prométhée enchaîné

    (trad. Paul Mazon)

    Vers 28-31
    Contexte : Héphaïstos parle à Prométhée qu’il va clouer au Caucase en punition

    "Voilà ce que tu as gagné en jouant le bienfaiteur des homes. Dieu que n’effraie pas le courroux des dieux, tu as, en livrant leurs honneurs aux hommes, transgressé le droit : en récompense, tu vas sur ce rocher monter une garde douloureuse ..."

    Vers 226-236
    Contexte : Prométhée explique l’origine de ses malheurs

    "Pour quel grief m’outrage-t-il [Zeus] ainsi ? je vais vous l’éclaircir. Aussitôt assis sur le trône paternel, sans retard, il répartit les divers privilèges entre les divers dieux et commence à fixer les rangs dans son empire. Mais aux malheureux mortels, pas un moment il ne songea. Il en voulait au contraire anéantir la race, afin d’en créer une toute nouvelle. A ce projet nul ne s’opposait, que moi. Seul, j’ai eu cette audace; j’ai libéré les hommes et fait qu’ils ne sont pas descendus, écrasés, dans l’Hadès."

    Vers 443-506
    Contexte : Prométhée précise ce qu’il a apporté aux hommes, ce qui en fait un dieu civilisateur.

    "Au début, ils voyaient sans voir, ils écoutaient sans entendre, et, pareils aux formes des songes, ils vivaient leur longue existence dans le désordre et la confusion. (..) je leur appris la science ardue des levers et des couchers des astres. Puis ce fut le tour de celle du nombre, la première de toutes, que j’inventai pour eux, ainsi que celle des lettres assemblées, mémoire de toute chose, labeur qui enfante les arts. Le premier aussi, je liai sous le joug des bêtes soumises, soit au harnais, soit à un cavalier (...) je leur montrai à mélanger les baumes cléments qui écartent toute maladie. Je classai pour eux les mille formes de l’art divinatoire (...) et de même les trésors que la terre cache aux humains, bronze, fer, or et argent, quel autre les leur a donc révélés avant moi ? Personne (...) tous les arts aux mortels viennent de Prométhée."
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse