UniFR Logo
    >Modules > Démocratie grecque > La naissance de la démocratie athénienne > La réforme de Clisthène (~508/7)

    Hérodote, V 66, 69

    "Déjà puissante, Athènes le devint plus encore lorsqu'elle fut délivrée de ses tyrans. Deux hommes s'y trouvaient au premier rang: Clisthène, un Alcméonide, l'homme dit-on qui avait acheté la Pythie1, et Isagoras, fils de Tisandre, d'une maison illustre, mais dont je ne saurais indiquer l'origine; cependant on sacrifie dans sa maison à Zeus Carien. les deux hommes se disputèrent le pouvoir, et Clisthène, vaincu, fit passer le peuple dans son parti. Ensuite à la place des quatre tribus primitives d'Athènes, il en créa dix nouvelles et supprima les noms qui leur venaient des quatre fils d'Ion: Géléon, Aigicorès, Argadès et Hoplès, pour leur en donner d'autres, d'après d'autres héros tous indigènes, sauf Ajax, un héros étranger qu'il leur ajouta comme voisin d'Athènes et son allié. [...]
    Quand il eut gagné l'appui du peuple qui jusqu'alors n'avait pas de rôle dans l'État, il changea les noms des tribus et accrut leur nombre: il institua dix phylarques -chefs de tribus- au lieu de quatre, et distribua les dèmes entre les tribus en dix groupes."
    [trad. A. barguet modifiée]

    1 Pour qu'elle donne aux spartiates l'ordre de délivrer Athènes du joug des tyrans (Hérod. V 63).
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse