UniFR Logo
    >Modules > Famille et parenté > Statut de la femme dans la famille > Le divorce : causes et conséquences

    Valère Maxime II, 9, 2

    Lucium enim Annium senatu moverunt quid quam virginem in matrimonium duxerat repuidasset, nullo amicorum consilio adhibito. At hoc crimen nescio an superiore majus. Nam illo conjugalia sacra spreta tantum, hoc etiam injuriose tractata sunt. Optimo ergo judicio censores indignum eum aditu curiae exitimaverunt.

    "En effet, ils ont chassé Lucius Annius du Sénat parce qu’il avait répudié la jeune fille qu’il avait épousée, sans recourir au conseil de ses amis. Et ce délit est peut-être plus grave que le précédent. Car le premier est, à l’égard des rites du mariage, seulement un signe de mépris, celui-ci, un comportement contraire au droit. Les censeurs ont donc bien jugé quand ils ont considéré Annius comme indigne d’avoir accès à la Curie."

    (texte traduit par P. Combès, Paris, CUF, 1995) 

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse