UniFR Logo
    >Modules > Religions grecque et romaine : notions et méthodes > Les mythes et la mythologie > L’origine des mots et la difficulté d’une définition.

    Photios, Bibliothèque, 186, 142a-b

    (trad. R. Henry)

    "Dans le même volume, j’ai lu un petit ouvrage de l’érudit Apollodore; il s’intitule Bibliothèque. Il contenait les plus anciens récits des Grecs (ta palaitata ton Hellenon) : tout ce que le temps leur a donné à croire sur les dieux et les héros, les noms des fleuves, des pays, des populations, des villes, leur origine et, de là, tous les faits qui remontent aux époques anciennes. Il descend jusqu’aux événement de Troie; il passe en revue les combats que certains héros se sont livrés, leurs hauts faits et certaines pérégrinations de deux qui revinrent de Troie, et en particulier celle d’Ulysse, avec qui se termine cette histoire des temps anciens. Le livre est en majeure partie un sommaire qui n’est pas sans utilité pour ceux qui attachent du prix à avoir en mémoire les vieux récits (ta palaia). Il porte cette suscription qui n’est pas sans élégance : «La succession des siècles, tu peux la puiser de mon érudition et tu peux connaître les fables anciennes. Ne va pas voir dans les pages d’Homère, ni dans l’élégie, ni chez la Muse tragique, ni dans la poésie mélique et ne cherche pas dans l’œuvre sonore des cycliques, mais regarde en moi et tu trouveras en moi tout ce que contient le monde.»"
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse