UniFR Logo
    >Modules > Famille et parenté > Statut de la femme dans la famille > Mariage et rites de passage

    Ovide, Fastes, III, 393-398

    Nubere siqua voles, quamvis proberabitis ambo,
    differ ; habent parvae commoda magna morae.
    Arma movent pugnas, pugna est aliena maritis ;
    condita cum fuerint, aptius omen erit.
    His etiam conjunx apicati cincta Dialis
    lucibus impexas debet habere comas.

    "Jeune fille, si tu veux te marier, quelle que soit votre hâte à tous deux, prends patience : un bref délai procure de grands avantages. Les armes suscitent le combat, et le combat est contraire aux mariés. Quand elles auront été enfermées, le présage sera plus favorable. Pendant ces journées, l’épouse rituellement ceint du flamine de Jupiter, coiffé de son bonnet, doit rester sans se peigner."
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse