UniFR Logo
    >Modules > Sources écrites de l'Egypte ancienne > Les belles-lettres : reflets de la société > Les enseignements: Ptahhotep

    Ptahhotep

    Titre :

    Début des formulations de belles paroles
    Qu'a énoncées le prince, gouverneur,
    Le père divin, aimé du dieu,
    Le fils aîné du son de son corps,
    Le directeur de la ville, vizir Ptathotep,
    En apprenant aux ignorants la connaissance
    Selon les règles du bien-parler [litt. : de belles paroles],
    En tant que chose avantageuse à celui qui écoutera,
    Et carence pour celui qui passera outre.
    Alors, il dit à son fils.

    Maxime 1

    Ne sois pas suffisant à cause de ton savoir.
    Discute donc avec l'ignorant comme avec le savant.
    On n'atteint pas les ultimes degrés de la compétence.
    Il n'y a pas d'expert qui soit pourvu de sa totale capacité.
    Une belle parole est plus celée que le feldspath vert.
    On la trouve chez des servantes (affairées) aux meules.

    Maxime 2

    Si tu as affaire à un polémiste au moment où il sévit,
    Qui a bonne maîtrise de ses facultés et qui soit meilleur [ou: plus opulent] que toi,
    Plie les bras, courbe ton dos.
    Ne te mobilise pas contre lui, il ne parviendra pas à se mettre à ton niveau.
    Tu réduiras celui qui parle mal
    En ne t'opposant pas à lui au moment où il sévit,
    Si bien qu'on le qualifiera de "c'est un ignorant"
    Lorsque ta maîtrise intérieure neutralisera ses ressources.

    Maxime 17

    Si tu te trouves être un dirigeant,
    Sois aimable quand tu entends le propos d'un plaignant.
    Ne le renvoie pas avant que son ventre ne se soit vidé
    De ce qu'il avait projeté de te dire.
    Celui qui a une doléance aime plus s'épancher
    Que soit réalisé ce pour quoi il était venu.
    Quant à celui qui manifeste un refus des requêtes,
    On dit: "C'est pour quoi donc qu'il rejette cela?"
    Même s'il n'y a rien, dans ce qui a motivé les requêtes à lui présentées, qui soit susceptible d'aboutir.
    Celui qui donne audience comme il faut est quelqu'un qui fait plaisir.

    Maxime 18

    Si tu désires faire durer l'amitié
    Dans une maison où tu as accès
    En tant que maître, en tant que frère, ou en tant qu'ami,
    A quelque statut que ce soit que tu aies accès,
    Abstiens-toi d'approcher les femmes.
    Le lieu où cela se pratique ne peut être heureux.
    On ne peut être lucide en le révélant.
    On détourne mille hommes de leur intérêt [litt.: ce qui leur est utile].
    Un court instant, l'équivalent d'un rêve,
    On trouve la mort en cherchant à le connaître.
    C'est une mauvaise maxime que de "tirer sur l'ennemi".
    On évitera de la mettre en œuvre, et ce même si le jugement s'égare.
    Quant à lui qui est dépourvu de concupiscence à ce sujet,
    Se pourrait-il qu'aucun projet ne lui réussisse?

    Maxime 19

    Si tu désires que ta condition soit bonne,
    Préserve-toi de toute mauvaise action.
    Abstiens-toi de faire preuve d'avidité [litt.: d'un acte d'avidité].
    C'est une maladie douloureuse et incurable [litt.: qui mérite l'abondon].
    Une relation d'intimité ne peut survenir à travers elle.
    Elle rend mauvais les pères et les mères
    Ainsi que les frère de mère.
    Elle sépare l'épouse et le mari.
    C'est une collection de maux de toute espèce,
    C'est un ballot de péchés de toute espèce.
    L'homme ne dure que s'il s'ajuste à la maât.
    Celui qui va selon son pas,
    Il fera de ce fait transmission de ses biens;
    (Mais) point de tombe pour l'avide.

    (trad. P. Vernus, Sagesses de l'Egypte pharaonique, 2000)
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse