UniFR Logo
    >Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période classique > La cavalerie

    Xénophon, Helléniques, VI, 4, 10-11

    Médiocrité de la cavalerie lacédémonienne à la bataille de Leuctres (371 av. J.-C.)

    "Ensuite, comme c'était un terrain plat qui était entre les deux armées, les Lacédémoniens avaient disposé devant leur phalange leurs cavaliers, en face desquels les Thébains avaient rangé les leurs. Or la cavalerie thébaine se trouvait bien exercée, grâce à la guerre soutenue aussi bien contre Orchomène que contre Thespies, tandis que les Lacédémoniens avaient alors une cavalerie détestable. C'est que l'entretien des chevaux était bien l'affaire des plus riches ; mais, une fois que la mobilisation était déclarée, alors arrivait l'homme désigné pour monter le cheval ; il en prenait possession, ainsi que des armes, telles quelles, qu'on lui donnait, et il partait sur le champ en campagne ; d'autre part, c'était parmi les soldats, les plus débiles, et ceux qui avaient le moins de cœur, qui étaient montés."
    Xénophon, Helléniques, VI, 4, 10-11.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse