UniFR Logo
    >Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période classique > L'infanterie légère

    Xénophon, Anabase, III, 3, 16-18

    Frondes tressées

    "Au cas où nous voudrions les empêcher de nous incommoder dans notre marche, il nous faut au plus vite des frondeurs et des cavaliers. Or j'entends dire qu'il y a dans l'armée des Rhodiens, dont la plupart, assure-t-on, savent se servir de la fronde et que leurs projectiles ont une portée, par rapport à ceux des Perses, qui va jusqu'au double. Ces derniers, en effet, qui ne lancent que des pierres grosses comme le poing, n'atteignent pas loin tandis que les Rhodiens savent employer les balles de plomb. Si donc nous cherchons quels sont ceux qui possèdent des frondes et si nous les leur payons, si nous donnons aussi de l'argent à qui voudra en tresser d'autres et si nous inventons également quelque immunité pour celui qui acceptera de servir en ligne comme frondeur, peut-être se présentera-t-il des gens capables de nous être utiles."
    Xénophon, Anabase, III, 3, 16-18.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse