UniFR Logo
    >Modules > Spätantike > Strukturen der Spätantike > Gesellschaft und Wirtschaft

    Salvian, De gubernatione Dei, 5, 25

    Der kirchliche Autor Salvian von Marseille (400 – ca. 480) erklärt in seinem Werk De gubernatione Dei, welches die Gründe für das Bagaudenunwesen sind. Diese Bagauden seien rechtlos, würden Rebellen genannt und Verworfene. Doch weshalb seien sie Bagauden geworden? Der Text aus der Reihe Sources chrétiennes (Bd. 220) lautet:

    Quibus enim aliis rebus Bacaudae facti sunt nisi iniquitatibus nostris, nisi improbitatibus iudicum, nisi eorum proscriptionibus et rapinis qui exactionis publicae nomen in quaestus proprii emolumenta verterunt et indictiones tributarias praedas suas esse fecerunt, – qui in similitudinem imanium bestiarum non rexerunt traditos sibi sed devorarunt, nec spoliis tantum hominum, ut plerique latrones solent, sed laceratione etiam, ut ita dicam, sanguine pascebantur. (Salv. gub. 5, 25)

    Die französische Übersetzung lautet:

    "En effet, comment sont-ils devenus Bagaudes, si ce n'est par nos injustices, si ce n'est par la malhonnêté des juges, par les confiscations et les rapines de ces hommes qui ont changé la perception des impôts en profit pour leur propre bourse, et qui se sont fait une proie personelle des indictions tributaires – au à la ressemblance des bêtes féroces n'ont pas gouverné ceux qui leur ont été confiés mais les ont dévorés, qui, non contents de dépouiller leurs semblables comme la plupart des voleurs, se repaissent encore en les déchirant et, pour ainsi dire, en buvant leur sang?"
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse