UniFR Logo
    >Modules > Spätantike > Strukturen der Spätantike > Städte

    Augustinus, Confessiones, 3, 2

    Augustinus erinnert sich als Bischof von Hippo an seine Studienzeit in Karthago, als es ihn mitunter auch in das Theater gezogen hatte:

    Rapiebant me spectacula theatrica plena imaginibus miseriarum mearum et fomitibus ignis mei. Quid est, quod ibi homo vult dolere cum spectat luctuosa et tragica, quae tamen pati ipse nollet? Et tamen pati vult ex eis dolorem spectator et dolor ipse est voluptas eius. Quid est nisi miserabilis insania? (Aug. conf. 3, 2)

    Die französische Übersetzung in der Reihe Collection des Universités de France (Budé) lautet:

    "Je me laissais ravir au théatre, plein d'images de mes misères, et d'aliments propres à nourrir ma flamme. Mais pourquoi donc l'homme veut-il s'apitoyer au spectacle d'aventures lamentables et tragiques: il ne voudrait pas lui-même les souffrir, et cependant, spectateur, il veut, de ce spectacle, éprouver de la douleur, et cette douleur même est ce qui fait son plaisir. Qu'est-ce que donc, sinon une pitoyable aberration?"
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse