UniFR Logo
    >Modules > Être prisonnier en Grèce classique et hellénistique > Des prisonniers monnayés > Le rachat des captifs

    Bielman, Retour, 53

    Décret pour Aristagoras qui a racheté des captifs

    "[…] Attendu qu’une fois sa patrie fortifiée, alors que les citoyens rentraient les uns après les autres de la zone barbare et revenaient dans la cité, Aristagoras tantôt traita habilement avec les Barbares qui tenaient le territoire, tantôt proposa aux citoyens les sommes nécessaires à leur rachat et se montra ouvert à toute requête émanant de ceux qui avaient été sauvés, accordant de très nombreux prêts non seulement à ses concitoyens mais également aux étrangers et se comportant envers tous de façon désintéressée."
    A. Bielman, Retour à la liberté. Libération et sauvetage de prisonniers en Grèce ancienne, Paris, 1994, no 53 (avec traduction française de tout le document).
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse