UniFR Logo
    >Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > Naître différent > Procédures d'expiation et de procuration

    Tite-Live, Histoire romaine, 37.11.1-6

    Sinuessa, 209 av. J-C.

    "Il avait été voté auparavant, que les expiations pour les prodiges devaient être faites avant que les consuls ne quittent la ville. Sur le mont Alban, une statue de Jupiter, ainsi qu’un arbre près du temple, furent frappés par la foudre; à Ostie, ce fut le bassin, à Capoue, le mur de la ville et le temple de Fortune, et à Sinuessa, le mur et la porte qui furent touchés par la foudre. Plusieurs personnes affirmèrent aussi que l’eau du lac Alban était rouge sang, et qu’à Rome, dans le sanctuaire du temple de Fors Fortuna, la couronne de la déesse tomba depuis sa tête jusque dans sa main. Et à Privernum, on rapporta qu’un boeuf parla, et que, sur la place du marché bondée, un vautour vint voler au-dessus d’une boutique; à Sinuessa, un enfant de sexe incertain était né, et mâle et femelle- le peuple les appelle hermaphrodites (androgynes), car le vocabulaire grec est plus apte à composer des mots-; qu’il plut aussi du lait, et qu’un enfant était né avec une tête d’éléphant. Ces prodiges furent expiés par le sacrifice de victimes majeures et on décréta des supplications à tous les dieux pendant une journée. Et il fut décrété que Gaius Hostilius, le préteur, devait faire voeu à Apollon et diriger des jeux en son honneur, comme cela s’était produit les années précédentes."

    [11] Prodigia quoque priusquam ab urbe consules proficiscerentur procurari placuit. in Albano monte tacta de caelo erant signum Iouis arborque templo propinqua, et Ostiae lacus, et Capuae murus Fortunaeque aedis, et Sinuessae murus portaque. haec de caelo tacta: cruentam etiam fluxisse aquam Albanam quidam auctores erant, et Romae intus in cella aedis Fortis Fortunae de capite signum quod in corona erat in manum sponte sua prolapsum. et Priuerni satis constabat bouem locutum uolturiumque frequenti foro in tabernam deuolasse, et Sinuessae natum ambiguo inter marem ac feminam sexu infantem, quos androgynos uolgus, ut pleraque, faciliore ad duplicanda uerba Graeco sermone appellat, et lacte pluuisse et cum elephanti capite puerum natum. ea prodigia hostiis maioribus procurata, et supplicatio circa omnia puluinaria, obsecratio in unum diem indicta; et decretum ut C. Hostilius praetor ludos Apollini sicut iis annis uoti factique
    erant uoueret faceretque.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse