UniFR Logo
    >Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > La mort de l'enfant > Conduite privée - conduite publique

    Plutarque, Oeuvres morales, Consolations à sa femme, 4, 608F-609A

    "Ceux qui se sont trouvés auprès de toi me disent avec admiration que tu n'as pas pris d'habit de deuil, que vous ne vous êtes pas imposé, ni toi ni tes femmes, aucun geste inconvenant ni aucune mortification; que, pour les funérailles, il n'y a pas eu de pompe coûteuse et recherchée, et que tout s'est passé de façon bienséante et sans tapage en compagnie de nos proches seuls. Pour moi, je n'en ai pas été surpris: toi qui ne t'es jamais parée pour aller à un spectacle pour prendre part à un cortège, et qui as toujours regardé le luxe comme inutile même pour les plaisirs, en ces tristes circonstances tu as conservé ton naturel et ta simplicité. Car ce n'est pas
    seulement "dans les fêtes bachiques" qu'une femme honnête doit demeurer sans souillure, elle doit savoir que, dans le deuil, il ne faut pas modérer le trouble et l'agitation de la douleur; cette modération ne combat pas, comme le pense le vulgaire, l'amour maternel, mais l'intempérance de l'âme."

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse