UniFR Logo
    >Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > La mort de l'enfant > Lois et pratiques publiques: l'arithmétique du deuil

    Frag. Vat. 321

    "Quant aux parents, on doit porter leur deuil pendant une année, pour les enfants de plus de dix ans également une année. Année, qui, selon Pomponius est de 10 mois ; et ce n’est point une remarque sans importance que l’année soit de 10 mois, puisque le deuil pour les enfants de moins de 10 ans doit être porté autant de mois qu’ils ont d’années à leur décès, et ce jusqu’à 3 ans ; pour les enfants de moins de 3 ans il n’est pas de deuil proprement dit, mais qu’un deuil partiel; pour les moins d’un an, il n’est pas de deuil, même partiel."


    Lugendi autem sunt parentes anno, liberi maiores X annorum aeque animo. Quem annum decem mensum esse Pomponius ait; nec leve argumentum est annum X mensum esse, cum minores liberi tot mensibus elugeantur. Quot annorumdecesserint, usque, usque ad trimatum: minor trimo non lugetur, sed sublugetur: minor anniculo neque lugetur neque sublugetur


    Frag. Vat. 321 = S. Ricobono et al., Fontes Iuris Romani Antejustiniani in usu scholarum, II, Florence, 1968, 536

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse