UniFR Logo
    >Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > L'entrée dans la communauté > Rites de séparation

    Soranos, Des maladies des femmes, 2.6

    Tester la vigueur de l'enfant

    "Après la section du cordon, la plupart des Barbares - par exemple les Germains et les Scythes-, et même certains Grecs, plongent le nouveau-né dans l'eau froide pour l'endurcir, et afin que celui qui ne supporte pas le refroidissement mais devient livide ou est pris de spasmes périsse comme ne méritant pas d'être élevé. Quelques-uns baignent l'enfant au vin mêlé de saumure, d'autres au vin pur, d'autres encore à l'urine d'enfant vierge, d'autres enfin le lavent après l'avoir saupoudré de myrte ou de noix de galle pilée. Nous réprouvons chacune de ces pratiques."

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse