UniFR Logo
    >Modules > Religions grecque et romaine : quelques thématiques > Le contact avec les dieux > La divination à Rome

    Cicéron, De la divination, I, 3-4

    (trad. G. Freyburger et J. Scheid)

    "On ne s'est pas borné à pratiquer, qu'il s'agit d'affaires publiques ou privées, un seul genre de divination : pour ne rien dire des autres peuples, combien le nôtre n'en a-t-il pas accueillis ? Romulus, d'abord, le père de Rome, non seulement a fondé cette ville, à ce que l'on rapporte, après avoir pris les auspices, mais aurait en outre été lui-même un excellent augure […] Par ailleurs l'art des haruspices paraissait être d'une grande efficacité tant pour interpréter les prodiges et en détourner l'effet : on recourait donc à cette science de l'Étrurie afin de ne paraître négliger aucune sorte de divination. Enfin […] il fut décidé qu'on choisirait dans la cité dix interprètes de livres sibyllins."
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse