UniFR Logo
    Modules > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des dieux > Bienfaitrices des dieux et des hommes

    Le document

    Référence: A. Bielman, Femmes en public dans le monde hellénistique, Paris, 2002, nº 8.

    Description: Stèle de marbre surmontée d’un fronton et portant quatre décrets pour la même bienfaitrice. C'est le premier de ces décrets qui est donné ici. La stèle provient de Thasos et date du Ier siècle av. J.-C.

    "A l'unanimité. Attendu qu'Epie, fille de Dionysios, se comporte avec piété envers les dieux et avec dévouement envers le peuple ; attendu qu’elle s’est toujours volontiers proposée pour assumer la charge de néocore ; qu'en ces occasions, elle n'a pas seulement montré son zèle envers la communauté mais qu'elle a encore fait restaurer les temples à ses frais et qu’elle a, la première, consacré des offrandes dans le sanctuaire d'Artémis et dans le temple d'Aphrodite ; attendu qu’en toute circonstance, elle fait preuve d’un dévouement semblable envers ses concitoyens et qu’elle souhaite maintenant construire le propylée de l’Artémision à ses frais, avec des colonnes de marbre, des entablements, des portes - car dans l'état actuel, certaines ouvertures sont murées et d’autres sans vantaux. Plaise au Conseil et au peuple d'accorder l'éloge à Epie, fille de Dionysios, pour son mérite, sa vertu et et sa générosité envers la cité. Qu'après avoir construit le propylée, elle y inscrive : «Epie, fille de Dionysios, a dédié la restauration et la construction du propylée à Artémis Protectrice des naissances et au peuple»."
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse