UniFR Logo
    Modules > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des dieux > Femmes et festivals religieux (suite)

    Fondations testamentaires féminines

    Outre Agasikratis, d'autres Grecques ont créé des fondations testamentaires. A Théra, au IIIe s av. J.-C., Epikteta a fait réaliser un bâtiment commémoratif familial et a contraint par testament sa fille à y organiser une cérémonie annuelle en mémoire des défunts. Echenike pour sa part a institué à Délos, vers 250 av. J.-C., un fonds de 3000 drachmes dont les revenus serviraient à accomplir un sacrifice annuel à Apollon et à Aphrodite. A Calaurie, au IIIe s. av. J.-C., Nikagora qui pourrait être la propre fille d'Agasikratis, a consacré à Poséidon des terres et de l'argent.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse