UniFR Logo
    Modules > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des dieux > Femmes et festivals religieux (suite)

    Tutelle sur les femmes

    Le droit grec voulait qu'une femme, considérée comme mineure du point de vue juridique, fût accompagnée d'un tuteur masculin (père, époux, fils aîné) lorsqu'elle accomplissait des transactions légales ou financières. En théorie en tout cas… Car en pratique, les exemples grecs révèlent à ce propos des disparités. Plusieurs auteurs modernes en ont conclu que le rôle du tuteur était essentiellement formel. Cependant, il faut se garder de tirer des conclusions sur le degré d'indépendance juridique des femmes grecques en arguant seulement de la mention ou non d'un tuteur dans les documents en notre possession. Le contrôle exercé sur les femmes ne s'exerçait pas seulement par l'entremise d'un tuteur : un contrôle social et un contrôle familial, non inscrits dans la loi et rarement signalés par les sources, existaient bel et bien.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse