UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > Naître différent > Tolérance ou exclusion?

    Le regard des juristes

    Instituées par l'empereur Auguste, un ensemble de lois accordait des privilèges aux parents d'au moins trois enfants (jus trium liberorum) (20, 25). Qu'avait prévu le législateur en cas de naissance d'un bébé monstrueux? Dans le Digeste de Justinien (VIe s. ap. J.-C.), le juriste Ulpien répond à cette question épineuse. Peut-on prendre en considération un enfant faible ou monstrueux, de forme plus proche de l'animal que de l'homme? Le juriste répond par l'affirmative, car: "on ne peut rien reprocher au père ni à la mère, qui ont fait leur devoir de leur mieux. Ce qui est arrivé par un événement malheureux ne doit pas porter préjudice à la mère" (Digeste 50.16.135).
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse