UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > La mort de l'enfant > Démographie et mortalité infantile

    Maladies infantiles

    Même si nous ne disposons pas de véritables traités de pédiatrie antique, les textes médicaux font de nombreuses allusions aux maladies infantiles. Les médecins reconnaissent l'existence d'une série de maladies spécifiques aux enfants. Toutes sont jugées importantes, parce que même l'issue des affections les plus simples, comme les aphtes, peut être fatale chez le tout petit.

    Parmi les maladies les plus souvent évoquées:
    Dentition
    Toux
    Ulcères de la peau, ou de la bouche

    Pour la plupart de ces maux, le traitement jugé le plus efficace est le lait de la nourrice. On soigne le nourrisson en modifiant les propriétés du lait de la nourrice. Soranos conseille: "si le nourrisson reste longtemps sans évacuer de selles, nous donnons à la nourrice un régime laxatif. En général, tant que le nourrisson est au lait, nous faisons suivre à la nourrice un régime en rapport avec la maladie de l'enfant" (Des maladies des femmes, 2.24).
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse