UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > L'entrée dans la communauté > Rites d'agrégation à la communauté

    Les striges

    Dans les Fastes d'Ovide, les striges sont des oiseaux de proie qui oeuvrent la nuit. Ils pénètrent dans les maisons pour déchirer le corps des nourrissons et se repaître de leurs entrailles nourries de lait. Pour sauver un bébé de cinq jours que leurs griffes acérées ont commencé à lacérer, la nymphe Carna leur offre en échange les viscères d'une truie de deux mois, avant de purifier portes et fenêtres pour les empêcher de revenir (Fastes, 6.132-168). Ces démons, toujours féminins, portent aussi d'autres noms. Les plus célèbres s'appellent Gellô, Mormô, Lamia, Empousa; on les désigne parfois d'un pluriel collectif, Gelloudes, Mormones, Lamiai, Striges.
    Dans la Grèce du XIXe siècle, on appelait encore les nourrissons morts prématurément Gillobrôtes, "Pâture de Gellô", une expression de l'époque byzantine.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse