UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > L'entrée dans la communauté > La notion de rites de passage

    Les âges de la vie

    A Rome l'existence est découpée en classes d'âge. La notion de classe d'âge se retrouve dans toutes les sociétés traditionnelles, mais elle n'a pas partout la même durée, ni la même structure. Ce découpage varie selon les sexes, car les classes sont établies en fonction de l'utilité de l'individu dans la société.

    Pour l'homme, elles sont définies en fonction de sa capacité d'engendrer, de défendre son territoire comme soldat, puis d'assumer un rôle politique.

    Le découpage le plus ancien remonte à Servius Tullius (VIe s. av. J.-C.) qui divise la population masculine en trois classes d'âges selon leur capacité militaire :

    Pueri (enfants, non mobilisables) : 0- 17 ans
    Iuniores (hommes, mobilisables) : 18-46 ans
    Seniores (anciens) : dès 47 ans

    Le découpage le plus commun comprend cinq étapes
    "Varron a divisé l'ensemble des âges de la vie de la façon que voici: la petite enfance, l'enfance, l'adolescence, la jeunesse, la vieillesse "

    Infantia (la petite enfance) : 0-7 ans
    Pueritia (l'enfance) : 8-17 ans ( à 14 ans : la puberté, le garçon a légalement le droit de se marier ; 17 ans: il a la majorité juridique)
    Adulescentia (l'adolescence) : 18-27 ans
    Iuuenta (la jeunesse) : 28-46 ans
    Senecta (la vieillesse) : 47-60 ans

    D'autres découpages ont cours. Philosophes et médecins divisent ainsi l'existence en hebdomades selon des critères physiologiques :

    0-7 ans : La petite enfance : jusqu'à 7 ans (perte des dents)
    7-14 ans : l'approche de la puberté
    14-21 ans : l'adolescence
    21-28 ans : l'adolescence s'achève à 28 ans avec le développement complet de la barbe.
    28-35 ans : la pleine puissance
    35-42 ans : la maturité, puis l'âge de la fin des passions à 56 ans
    Et le temps de la sagesse à partir de 63 ans

    Pour les femmes, le découpage est plus sommaire, puisqu'en principe elles sont toujours placées sous la tutelle d'un homme (leur père ou leur mari), et ne participent pas à la sphère politique ni militaire.
    La seule date importante de leur vie: celle de leur puberté ou de leur mariage (les filles ont légalement le droit de se marier dès l'âge de 12 ans).
    Le découpage suit leur aptitude à procréer : la femme sera successivement vierge (à marier), mère, vieille femme.

    Sources : Servius citant Varron dans son Commentaire à l'Enéide, 5.295 ; Censorin, Du jour natal, 14.2
    En savoir plus : J.-P. Néraudeau, Etre enfant à Rome, Paris, 1984, 21-44.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse