UniFR Logo
    Modules > Reflet d'une société : les habitants d'Avenches sous l'Empire romain > Les classes sociales à Avenches > L’élite helvète sous le Haut-Empire

    Iulii et Claudii à Avenches

    La présence de Iulii et de Claudii parmi les dirigeants avenchois dès la première moitié du Ier siècle apr. J.-C. témoigne de la rapide romanisation de l’élite helvète, à l’instar de Caius Iulius Camillus (cf. fiche 2.1).
    Tacite confirme cette situation (cf. texte 1) : lors de la guerre civile de 68 apr. J.-C., où quatre prétendants à l’Empire s’affrontèrent, Avenches prit parti pour Galba. Les Helvètes levèrent une armée pour s’opposer aux troupes de Vitellius qui descendaient de Germanie. Le plus haut citoyen d’Avenches, Iulius Alpinus, fut exécuté par les légions. Un autre décurion avenchois, Claudius Cossus, prit alors sur lui de haranguer les soldats romains et les dissuada de détruire Avenches. Ainsi, en 68 apr. J.-C., un habitant d’Avenches, qui portait un gentilice romain (Claudius) mais un surnom celte (Cossus), était parfaitement romanisé, rompu à la langue et à la rhétorique latines.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse