UniFR Logo
    Modules > Famille et parenté > Statut de la femme dans la famille > Mariage et rites de passage

    Rites de la deuxième étape

    Il existe plusieurs explications à ces rites. Par exemple, les noix lancées sur les futurs mariés symbolisent à la fois la fécondité future du couple et l’abandon des jeux de l’enfance. Le cortège résonnait de refrains traditionnels riches en plaisanteries grossières. Il s’agissait vraisemblablement de stimuler la fécondité et de repousser le mauvais œil. Le flambeau était formé de branches d’aubépines dédié à Cérès et les invités s’en emparaient ensuite comme d’un talisman. Peut-être pouvons-nous voir ici l’origine de la coutume du bouquet de la mariée. La lueur vive que produisait le flambeau passait pour un bon augure, une fumeuse était un sinistre présage.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse