UniFR Logo
    Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période hellénistique et poliorcétique > La poliorcétique hellénistique

    Oxybèles et pétroboles

    Vraisemblablement inventée en Sicile, l'oxybèle ou catapulte (katapeltes) est très répandue. Nommée d'après sa capacité à percer les boucliers (pelté), elle lance des traits grâce à un mécanisme de torsion basé sur des nerfs de boeuf ou des cheveux. Elle peut être de taille variable, la longueur du trait indiquant la puissance de l'arme. Les plus grandes sont utilisése pour lancer des pierres. Elles sont alors appelées pétroboles ou lithoboles. Contrairement aux oxybèles qui sont exclusivement des armes anti-personnelles, les pétroboles servent également à endommager des constructions de faible résistance, comme les parapets des murailles ou les ouvrages défensifs en bois. La portée de ces différentes armes ne nous est pas connue. On l'estime au mieux à 400 mètres.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse