UniFR Logo
    Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période hellénistique et poliorcétique > La poliorcétique hellénistique

    Le document

    Commentaire et contexte de la source principale

    En guerre contre la plupart des autres Diadoques, Antigone Monophtalmos envoie son fils Démétrios Poliorcète assiéger la cité de Rhodes qui penche diplomatiquement pour Ptolémée d'Egypte. Le siège de la cité durera de 305 à 304 av. J.-C. Malgré une grande ingéniosité et des moyens techniques considérables, Démétrios Poliorcète ne parviendra pas à ses fins. Il acquiert cependant son surnom de preneur de ville (poliorcète) à cette occasion.

    "Il (Démétrios Poliorcète) combattit contre les Rhodiens parce qu'ils étaient les alliés de Ptolémée. Il fit approcher de leurs murs la plus grande de ses hélépoles. La base en était carrée, chacun de ses côtés ayant quarante-six coudées, et les plateaux supérieurs, plus étroits que la base, allaient en s'amoindrissant jusqu'au sommet. L'intérieur était cloisonné en plusieurs étages et plusieurs postes ; à chaque, étage la face tournée vers les ennemis était percée de fenêtres d'où jaillissaient des projectiles de toutes sortes, car la machine était remplie de toute espèce de combattants. Quand on la mettait en mouvement, elle n'oscillait ni ne penchait, mais toujours droite sur sa base, toujours stable et en équilibre, elle avançait avec un grondement et un bruit intenses, inspirant en même temps à l'âme l'effroi et une sorte de plaisir aux yeux des spectateurs." Plutarque, Vie de Démétrios, 21, 1-3.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse