UniFR Logo
    Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période hellénistique et poliorcétique > La poliorcétique classique

    Le document

    Commentaire et contexte de la source principale

    Au début de la guerre du Péloponnèse, Archidamos, roi de Sparte, organise une opération contre Platées en Béotie, alliée d'Athènes. Se fiant à leur supériorité numérique, les Spartiates tentent de prendre la ville par la force.

    "[Archidamos] commença par faire abattre les arbres et par entourer la ville d'une palissade pour empêcher toute sortie. Puis les assiégeants élevèrent face au rempart une terrasse, espérant se rendre maîtres de la place en peu de temps, car le nombre des travailleurs était considérable. [...] Cependant, les Péloponnésiens, tout en poursuivant leurs travaux, firent avancer des machines de guerre. L'une d'elles amenée sur la terrasse provoqua une brèche énorme dans la grande muraille, au grand effroi des Platéens; d'autres s'attaquèrent à d'autres points de la murailles; mais les Platéens les saisissaient avec des noeuds coulants et les brisaient en les attirant à eux. [...] Les Péloponnésiens, voyant qu'ils n'arrivaient pas à leurs fins avec leurs machines et qu'un mur s'élevait face à leur terrasse, jugèrent impossible au milieu des difficultés actuelles de prendre la ville. Ils se préparèrent donc à l'entourer d'une ligne de circonvallation." Thucydide, Guerre du Péloponnèse, II, 75-773.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse