UniFR Logo
    Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période hellénistique et poliorcétique > La diversité des troupes

    Le document

    Commentaire et contexte de la source principale

    Le roi séleucide Antiochos III envahit la Coelé-Syrie, propriété de la monarchie lagide d'Egypte. Ptolémée vient à sa rencontre avec ses troupes. Les deux armées se rencontrent à Raphia en 217 av. J.-C. Polybe, avant la bataille, s'attarde sur le catalogue des troupes des deux rois. Il énumère ici les soldats de l'armée d'Antiochos III.

    "[Ses forces] comprenaient des Dahes, des Carmaniens, et des Ciliciens armés à la légère, au nombre d'environ cinq mille; c'est le Macédonien Byttacos qui en avait à la fois la charge et le commandement. Sous les ordres de l'Etolien Théodotos, celui qui avait trahi, il y avait l'élite de tout le royaume, armée à la macédonienne, dix mille hommes, dont la plupart étaient des argyraspides. L'effectif de la phalange s'élevait à peu près à vingt mille hommes commandés par Nicarchos et Théodotos surnommé Un-et-demi. Ensuite venaient deux mille Agrianes et Perses, archers et frondeurs; avec eux mille Thraces, commandés par Ménédèmos d'Alabanda. Il y avait encore des Mèdes, des Kissiens, des Cadusiens et des Carmaniens, dont le total s'élevait à peu près à cinq mille, qui avaient été placés sous les ordres du Mède Aspasianos. Les Arabes et quelques uns de leurs voisins étaient à peu près dix mille, subordonnés à Zabdibèlos. Le Thessalien Hippolochos commandait les mercenaires de Grèce, au nombre de cinq mille environ. Il disposait encore de quinze cents Crétois avec Eurylochos et de mille Néocrétois aux ordres de Zélys de Gortyne; à eux étaient joints cinq cents Lydiens lanceurs de javelots, et mille Cardaques du Galate Lysimachos. L'effectif total de la cavalerie était d'à peu près six mille hommes; là-dessus quatre mille étaient sous le commandement d'Antipatros, neveu du roi, et le reste avait à sa tête Thémison. L'effectif de l'armée d'Antiochos était de soixante deux mille fantassins, plus de six mille cavaliers et cent deux éléphants." Polybe, Histoire, V, 79, 3-13.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse