UniFR Logo
    Modules > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période classique > La cavalerie

    Le document

    Commentaire et contexte de la source principale

    Dans un traité consacré à des conseils pour les chefs de cavalerie, Xénophon explique les évolutions de la cavalerie harcelant la ligne de bataille ennemie.

    "Si d'autres parts il arrive que, deux infanteries étant rangées face à face en ligne de bataille, ou bien deux positions étant occupées par chacune, les cavaliers, dans l'intervalle, fassent des demi-tours, des poursuites et des retraites, ils ont coutume, en général, des deux côtés, en de telles évolutions, de sortir à lente allure des demis-tours pour prendre dans l'intervalle le galop allongé. mais si, après de telles démonstrations avancées, on fait au galop, en sortant des demis-tours, les poursuites, et encore au galop les replis, on aura le moyen de causer le plus de pertes aux ennemis, tout en restant normalement dans la plus grande surêté, ici par une poursuite au galop durant le temps qu'on est à proximité du gros ami, et là par un repli au galop pour s'écarter des positions fortes de l'ennemi." Xénophon, L'hipparque, 8, 23-24.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse