UniFR Logo
    Modules > Famille et communauté dans le monde homérique > Cité et organisation sociale > Classes sociales et esclaves

    La liberté des petits paysans

    "La société grecque archaïque n'était pas féodale: aucune classe ne devait de prestations à l'aristocratie en échange de ses terres, et il n'existait aucune population globalement asservie distincte de celle des esclaves, lesquels étaient toujours recrutés en dehors de la communauté. […] D'une manière générale, la Grèce archaïque était un pays de paysans libres, dans lequel la distinction entre l'arictocratie et le peuple (dêmos) était une question de naissance et de mode de vie, et non pas l'effet de structures sociales complexes." O. Murray, La Grèce à l'époque archaïque, p. 53.
    On nuancera toutefois ces remarques par le fait que le peuple était, dans certains cas clairement, invité à offrir des dons ou des offrandes à son roi (cf. Iliade IX 297).
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse