UniFR Logo
    Modules > Famille et communauté dans le monde homérique > Cité et organisation sociale > Peuples, villes et communautés

    A propos de la phratrie et de la tribu

    Au chant II de l'Iliade, Nestor invite Agamemnon à grouper les hommes pour la bataille en "tribus" (kata phula) et "phratries" (kata phrêtras). Ces deux termes sont d'interprétation difficile et l'évolution de leur sens à l'époque classique n'aide guère à clarifier leur valeur dans la poésie homérique. A en croire Nestor, au moment de combattre, la solidarité des guerriers serait aussi fondée par une appartenance à des confréries communes. Les historiens ont pensé à des communautés de guerriers ou de "frères d'armes" si l'on veut user d'une expression fidèle à l'étymologie de "phratrie". Mais à entendre Nestor, ces confréries ne seraient pas que militaires; la pertinence et l'intelligence de son conseil — dont Agamemnon se félicite — est plutôt d'exploiter sur le champ de bataille une solidarité développée dans la vie sociale. Il faudra se contenter de ce constat; la poésie homérique ne nous dit rien de plus sur ces deux formes de communautés, mis à part un vers du chant IX où Nestor décrit encore le partisan de la guerre civile comme un être sans phratrie, ni loi, ni foyer. Citons le commentaire à ce propos de D. Roussel, Tribu et Cité, p. 118: "On peut penser que, pour le poète de l'Iliade, tous les Grecs faisaient normalement partie d'une phratrie, à moins de s'être mis, par leur faute, au ban de la société organisée; que les liens unissant les membres de ces associations étaient de type personnel, comparables à des liens de parenté étendue; que ces groupes n'étaient pas d'origine militaire, mais qu'ils pouvaient, le cas échéant, constituer un cadre pour le regroupement des guerriers, de sorte que l'on retrouvait parfois sur le champ de bataille, dans les unités tactiques correspondantes, cette forme de solidarité qui liait entre eux les phratrères dans la vie ordinaire". O. Murray, La Grèce à l'époque archaïque, p. 55 est d'un avis différent: "Les tribus étaient, à l'origine, des divisions militaires, de même que, selon toute probabilité, les phratries". Difficile de trancher vu le manque d'informations.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse