UniFR Logo
    Modules > Être prisonnier en Grèce classique et hellénistique > Des prisonniers monnayés > La rançon

    Le document

    Référence : Thucydide, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, IV, 69
    Contexte : En 424 av. J.-C., dans le cadre de la Guerre du Péloponnèse, les Athéniens cherchent à s’emparer de Mégare. Dans ce but, ils assiègent la place-forte de Nisaïa, à proximité immédiate de Mégare.

    "Toute la journée fut consacrée à ces travaux (de siège). Le lendemain, vers le soir, l’ouvrage se trouva presque entièrement achevé. Les soldats en garnison à Nisaïa prirent alors peur. Ils se voyaient menacés de famine […]. Ils conclurent donc une convention avec les Athéniens qui, en échange de leur reddition, s’engagèrent à les laisser partir moyennant le versement par chacun d’eux d’une rançon dont on fixa le montant."
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse