UniFR Logo
    Modules > Être prisonnier en Grèce classique et hellénistique > Des prisonniers torturés et exécutés > Exécutions de captifs individuels

    Sacrifices rituels de captifs

    On a beaucoup débattu pour savoir si des sacrifices rituels de captifs avaient été pratiqués en Grèce. Durant toute l’époque classique et hellénistique, une seule scène de ce genre est rapportée, celle des trois neveux du roi perse Xerxès qui auraient été immolés par le stratège Thémistocle sous la pression des troupes athéniennes, durant les Guerres médiques. Mais cet incident est mentionné tardivement par Plutarque, qui s’appuie sur une source antérieure dont la fiabilité est douteuse. Des sacrifices de prisonniers sont, en revanche, fréquemment attribués aux Barbares (Thraces, Celtes, Carthaginois, Scythes) par les sources grecques, soucieuses d’illustrer ainsi le caractère sauvage et brutal de ces peuples.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse