UniFR Logo
    Modules > Être prisonnier en Grèce classique et hellénistique > Des prisonniers torturés et exécutés > Tortures et sévices

    Tortures : cangue, marquage au fer

    Les sources archéologiques apportent leur contribution au dossier. Une statuette hellénistique montre une cangue, une sorte de carcan en bois dans lequel on insérait le cou et les poignets d’un individu, obligé de demeurer plusieurs heures, voire plusieurs jours dans une position épuisante, peut-être sans nourriture ni boisson. Toutefois, les sources écrites ne permettent pas de savoir si ce traitement était appliqué aux prisonniers ou seulement aux condamnés de droit commun et aux esclaves fautifs. Les sources évoquent aussi le marquage au fer rouge des captifs, traitement infamant réservé d’ordinaire aux esclaves : on appliquait sur le front des prisonniers le même symbole que celui qui ornait les monnaies de la cité victorieuse, faisant à jamais des vaincus la propriété de leurs détenteurs.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse