UniFR Logo
    Modules > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des arts et des métiers > Travailler en public : le domaine de la santé

    Sages-femmes / gynécologues

    Socrate évoque l'activité de sage-femme de sa mère et précise les critères requis pour cette tâche : être ménopausée et avoir enfanté soi-même. Dès le Ve siècle av. J.-C., la médecine hippocratique s'intéresse à la gynécologie. Les traités médicaux antiques laissent entendre que la présence de femmes aux côtés des praticiens pouvait être nécessaire pour passer de la théorie à la pratique sans alerter les patientes ni renverser le code moral en vigueur. L'auteur médical et médecin Galien juge bon de préciser qu’une femme médecin grecque était habilitée à soigner les femmes hystériques.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse