UniFR Logo
    Modules > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des royaumes et des cités > Des magistrats au féminin

    La stéphanéphorie

    La stéphanéphorie était la magistrature éponyme de Priène depuis le IVe siècle av. J.-C. ; elle était confiée à un seul dignitaire, pour un an. Comme la plupart des autres magistratures éponymes, la stéphanéphorie comportait des attributions religieuses mais elle avait aussi des implications dans le domaine laïc puisqu'elle permettait d’établir le calendrier de la cité. En outre, le/la titulaire d'une stéphanéphorie finançait des réalisations d’intérêt public pour ses concitoyens tels des banquets ou des sacrifices publics, la construction de bâtiments d'utilité publique, l'ornementation de temples et de statues cultuelles. Il s'agissait généralement de dépenses considérables.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse