UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > Naître différent > Dis-moi comment tu es né?

    Naître jumeaux

    Description

    Contenu

    A Rome, la naissance de jumeaux est fêtée comme un signe de faveur divine, synonyme d'abondance.



    Sesterce (22-23 ap. J.-C.). D'après Cook, Zeus, II, Cambridge, 1925, fig. 340

    En 22-23 ap. J.-C., l'empereur Tibère fit frapper un sesterce pour commémorer la naissance de ses petits-fils jumeaux; la pièce représente sur l'avers les têtes des enfants émergeant de cornes d'abondance entrecroisées entourant un caducée, des symboles de prospérité qui témoignent de la félicité de l'empereur.

    D'une fécondité exceptionnelle, Faustine la jeune, épouse de Marc Aurèle, mit au monde 12 enfants dont à deux reprises des jumeaux. Les premiers naquirent le 7 mars 149, mais moururent peu après. Le 31 août 161, elle accoucha à nouveau de jumeaux, le futur empereur Commode et son frère Antonin. Pour célébrer l'événement, Marc Aurèle fit émettre une série de monnaies qui représentent Faustine en Felicitas debout, portant les jumeaux dans ses bras, entourée de ses quatre filles. Antonin mourut à l'âge de 4 ans, laissant son frère Commode unique héritier du trône.



    Aureus (161 ap. J.-C.).
    Avenches, Musée Romain, inv. M 1944
    © Musée Romain d'Avenches
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse