UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > La mort de l'enfant > Lois et pratiques publiques: l'arithmétique du deuil

    Avenches, la nécropole d'En Chaplix

    Description

    Contenu



    Urne cinéraire.
    Bouteille cylindrique à deux anses (H. 17, 5 cm).

    Avenches, Musée romain, inv. 88/6842-8.
    Provenance : Avenches, nécropole d'En Chaplix.
    Datation : vers 125-130 ap. J.-C.
    © Musée Romain d'Avenches

    Cette urne en verre contenait les restes brûlés et lavés d'un enfant âgé de 3 à 4 ans, ainsi que des offrandes en métal, trois monnaies et une lunule en argent (décrite dans la notice image 1.3.2). Une étude palynologique du contenu de l'urne a révélé la présence importante de plantes aromatiques de la famille des Labiées (lavande, menthe, thym, romarin, sauge).

    Selon Pline l'Ancien, l'usage voulait que l'on inhume les enfants morts avant la pousse des dents, c'est-à-dire vers le 7ème mois (Histoire Naturelle 7.72). L'archéologie confirme l'existence de cette coutume.
    A Avenches, dans la nécropole d'En Chaplix, l'incinération n'est pratiquée que chez les enfants âgés de plus de deux ans, tandis que l'inhumation est réservée aux nouveau-nés, mais pas exclusivement.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse