UniFR Logo
    Modules > Epigraphie grecque > Quelles sont les principales inscriptions ? > Les inscriptions "religieuses"

    Casque votif d'Olympie

    Description

    Contenu



    Casque étrusque dédié à Zeus dans son sanctuaire d’Olympie par Hiéron de Syracuse après la victoire de Cumes en 474. Olympie, Musée archéologique (d’après Ch. Daremberg et E. Saglio, Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines, Paris, 1892, sv. Donarium, fig. 2545)

    Sur l’un des côtés du casque, on peut lire une inscription de trois lignes :

    « Hiéron le fils de Deinoménès et les Syracusains (ont consacré) à Zeus les dépouilles étrusques de Cumes » (trad. B. Rémy et Fr. Kayser, Initiation, p. 60).

    A la suite d’une victoire, il était de coutume d’offrir des armes réelles ou miniatures. Bon nombre de sanctuaires renfermaient des casques, des armures, des boucliers, des épées ou encore des pointes de lances parfois inscrites.

    Ici, la présence du trophée dans un grand sanctuaire panhellénique avait pour but de valoriser les exploits du tyran de Syracuse, vainqueur des Etrusques. Un second casque pourvu d’une inscription avait été offert à Zeus Olympien par le même dédicant qui consacra aussi une offrande à Delphes, autre grand sanctuaire panhellénique. Pour donner plus d’éclat à sa victoire, Hiéron chargea également Pindare de chanter ses faits d’armes (cf. Pythiques, I, 137-140).

    Pour le commentaire, voir aussi M. Guarducci, Epigrafia greca, vol. I, Rome, 1967, p. 346, fig. 175 et D. Briquel, La civilisation étrusque, Paris, 1999, p. 99-100

Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse