UniFR Logo
    Modules > Famille et communauté dans le monde homérique > Maison et famille

    Les liens de l'hospitalité

    "O mon hôte, que Zeus et tous les autres dieux exaucent tes désirs les plus chers, puisque tu m'as si bien reçu !" Odyssée, XIV 53-4
    "L'étranger conserve à tout jamais le souvenir de l'hôte qui lui a montré une tendre amitié." Odyssée, XV 54-5 (trad. C. Mugler)


    Dans le monde des héros, l'hospitalité relève des devoirs religieux. On ne connaît pas d'hôtel ni d'auberge dans ce monde où l'on voyage pourtant. Dans l'Odyssée, les scènes d'hospitalité sont un motif récurrent. Le voyageur se présente aux portes de la maison dont il espère l'hospitalité; il est remarqué par quelqu'un qui le voit venir et qui avertit le maître de maison. Après avoir été introduit dans la maison, l'hôte reçoit une toilette et des vêtements, puis il est invité au repas. Les questions sur l'identité du visiteur peuvent attendre jusqu'à la fin du repas.
    Dans l'Odyssée, Ménélas explique à Télémaque comment il convient de n'être ni trop empressé ni trop froid avec ses hôtes. Mais, le destin qui conduit un visiteur à entrer dans la demeure d'un inconnu crée entre eux un lien d'obligation et de confiance réciproques dont Zeus Xeinios (protecteur des hôtes) est garant. Le visiteur ne repart pas sans recevoir des présents qui ont une double fonction. En même temps qu'ils scellent l'amitié, les dons constituent une obligation dont le visiteur est symboliquement redevable. Le processus du don et du contre-don est, par ailleurs, l'un fondements de l'économie du monde homérique. Cette procédure sociale dynamise l'économie en faisant circuler les valeurs. De fait, le don d'hospitalité constitue la principale raison qui pousse un héros à sortir des objets précieux de ses réserves. Le xeinion (présent d'hospitalité) est aussi une façon, pour l'hôte, d'afficher son prestige et d'en faire la publicité par l'intermédiaire du voyageur qui va exporter sa gloire.
    Les droits de l'hospitalité sont héréditaires. Ainsi, sur le champ de bataille, alors qu'ils sont sur le point de se battre, Glaucos et Diomède découvrent que leurs ancêtres avaient été des hôtes (Iliade, VI 119-236); renonçant à se battre, ils s'échangent à leur tour leurs armes, perpétuant ainsi l'amitié qui lie leurs familles.




    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse