UniFR Logo
    Modules > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des arts et des métiers

    Concours grecs et victoires féminines

    "[- - - (en l'honneur de) - - -]gora fille de Lysistratos Pedieus, à qui le Conseil a offert à maintes reprises des couronnes d'or ainsi que l'érection de statues et d'effigies d'argent, qui a remporté aux Helaia la course de bige des poulains, qui a également été couronnée par les gens de Lindos, de Ialysos et de Kamira, ainsi que par les marins des vaisseaux non pontés. Lysistratos Pedieus fils d'Agesandros et Apollonia fille d'Apollonios, Argienne, (ont élevé ce monument) en l'honneur de leur fille [- - -]."
    Bloc, Rhodes, Fin IIe-Ier s. av. J.-C.

    Cette inscription a été élevée en l'honneur d'une certaine [---]gora, par ses parents. Native de Rhodes, [---]gora a reçu plusieurs marques d'estime de ses concitoyens, soit par le biais du Conseil de la cité, soit par l'entremise des trois autres cités de l'île, soit encore de la part d'une unité de marins rhodiens engagés sur des vaisseaux non pontés (aphractes).

    [---]gora a remporté la victoire à la course de bige des poulains lors des Helaia. L’importance des honneurs qui lui sont offerts (couronnes d'or, statues et portraits en argent ) illustrent la renommée de [---]gora.

    Peut-on dresser le portrait de [---]gora à partir de cette dédicace?
    - Puisque l'inscription a été élevée par ses parents et qu'il n'y est pas fait mention d'un époux, [---]gora était certainement une jeune fille encore célibataire.
    - Tous les vainqueurs hippiques étant d'ascendance élevée et très fortunés, [---]gora appartenait certainement à l'élite de Rhodes. De plus, l'élevage de chevaux et la participation à des concours hippiques étaient souvent une tradition familiale. En outre, certaines villes comme Rhodes avaient élevé l'art équestre au rang de tradition civique réservée aux plus hautes familles de la cité.
    - Comme pour la majorité des Grecques victorieuses dans des épreuves hippiques, on ne peut savoir si […]gora avait concouru en personne ou si elle s'était contentée de faire courir des chevaux en son nom. Si elle avait guidé elle-même le bige, il faut alors voir en [---]gora une adolescente âgée de 16 ans au plus.

    De toute façon, qu'elle ait remporté la victoire comme aurige ou comme propriétaire, [---]gora a apporté à sa famille gloire et prestige.




    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse