UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > La mort de l'enfant

    Le sentiment de l'enfance

    Comment définir la valeur de la vie d’un petit enfant à l'époque romaine? Que représentait-elle en des temps de forte mortalité? Quels liens affectifs unissait l'enfant à sa famille et sa parenté?

    L'étude des processus de deuil offre un moyen privilégié d'explorer l'histoire des relations enfant-adulte. Selon les sociétés, différents types de comportement furent adoptés face à la fragilité enfantine, de la résignation à une extrême attention.

    Comment acceptait-on la mort des tout petits à Rome? Quelles stratégies de deuil furent mises en place par la société et les parents? Peut-on distinguer différents rites et pratiques selon l'âge, le sexe et l'appartenance sociale de l'enfant?

    Pour tenter de saisir l'évolution des attitudes, l'historien doit élargir son champ d'investigation et recourir à une approche interdisciplinaire. Différentes catégories de documents peuvent être confrontées: les sources écrites (textes juridiques, religieux, médicaux, littéraires, épigraphiques...), iconographiques (sculptures, peintures, reliefs...) et archéologiques (rites funéraires). Chacune éclaire un autre niveau de réalité qu'il importe à chaque fois de clairement situer dans l'espace (Rome, l'Italie, les provinces) et le temps (Rome royale, républicaine, ou impériale).

    La réflexion peut être aussi enrichie par une approche transpériode (la mort de l'enfant au Moyen âge, à l'époque moderne...) et anthropologique qui favorise le renouvellement des questionnements.


    Liens

  • The image and power of motherhood in New Kingdom Egypt
    Duke University, Durham NC.
  • L'enfant et la famille au Moyen Age
    Par Didier Lett.
  • Naître et mourir à l'époque moderne
    Site "Histoire Géographie sur le Web".

  • Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse