UniFR Logo
    Modules > Reflet d'une société : les habitants d'Avenches sous l'Empire romain > Les classes sociales à Avenches

    Un noble helvète romanisé

    "Caius Iulius Camillus, fils de Caius, de la tribu Fabia, prêtre du culte impérial, magister, tribun militaire de la légion IV Macédonienne, décoré d’une haste pure et d’une couronne d’or par l’empereur Claude lorsque, rappelé par ce dernier (à l’armée), il fit campagne en Bretagne. Iulia Festilla, fille de Caius Iulius Camillus, (a fait réaliser ce monument) conformément au testament (de son père)."
    Plaque, Avenches, vers 50-75 apr. J.-C.

    Voici un des hommes les plus importants d’Avenches, Caius Iulius Camillus. Sa carrière se situe dans les années 40-50 apr. J.-C. L’inscription en mentionne les étapes principales, sans respecter l’ordre chronologique.
    Caius Iulius Camillus était un citoyen romain puisqu’il porte trois noms. Cependant, il révèle par son surnom, Camillus, son appartenance à un très ancien clan aristocratique helvète, celui des Camilli.
    On connaît la raison pour laquelle certains Camilli sont devenus citoyens romains, dès la fin du Ier s. av. J.-C. : un Camilus, aristocrate helvète, avait arrêté l’un des assassins de César, Decimus Brutus, dans le Jura et l’avait livré aux autorités romaines. En remerciement, il avait obtenu la citoyenneté romaine et l’avait transmise à ses descendants, tel C. Iulius Camillus.
    Grâce à leur origine aristocratique, ces Camilli devenus citoyens romains sont entrés dans l’ordre des décurions d’Avenches. Cependant, C. Iulius Camillus s’est élevé plus haut encore dans la pyramide sociale romaine : il est parvenu à l’ordre équestre (chevalier).
    Résumons les principales étapes de sa carrière telle qu’elles sont indiquées dans l’inscription ci-dessus :
    - Entré dans les légions romaines comme chevalier, il a été nommé tribun militaire de la Légion IV Macedonica.
    - Quelques années plus tard, alors qu’il était retiré de l’armée, il a été rappelé par l’empereur Claude comme tribun militaire et a participé à la campagne de Bretagne (Angleterre) en 43 apr. J.-C. Cela lui valut des décorations militaires.
    - Définitivement rentré à Avenches, C. Iulius Camillus y a fait une carrière politique et a rempli la plus haute charge locale (magister). Il a également été prêtre du culte impérial, à Avenches toujours.
    Comme ses ancêtres, C. Iulius Camillus exerçait des fonctions politiques et religieuses à Avenches. A la différence de ses ancêtres, Camillus exerçait ces fonctions au service d’un empereur romain. C. Iulius Camilus constitue un bon exemple de la romanisation rapide des élites helvètes au Ier s. apr. J.-C.




    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse