UniFR Logo
    Modules > Numismatique > Numismatique romaine

    Les pièces de monnaie de la République romaine

    L'histoire des monnaies de la République romaine peut se diviser en trois grandes périodes, qui présentent toutes des particularités quant aux rapports entre les diverses valeurs nominales et à l'organisation des types monétaires. La périodisation est toujours très controversée, de telle sorte que les modèles présentés dans les manuels divergent, même pour l'époque la plus ancienne. Nous vous proposons de suivre la chronologie de Michael Crawford :

     

    • Période I (de 280 av. J.-C. à 212 av. J.-C.)
      • Pour la monnaie en argent, les Romains se conforment aux didrachmes des villes grecques d'Italie du Sud (6,8 - 7,9 g).
      • La monnaie en bronze est frappée en litra et en demi-litra.
      • L'aes grave, avec ses subdivisions en as, semis, etc., repose sur la livre italienne lourde (environ 341 g).
      • Ces systèmes constituent des étalons stables.
      • Les frappes sont réalisées anonymement selon le modèle grec et seule leur origine est indiquée dans la légende, la ville des Romains : ROMA, ROMANO(rum).
      • Les motifs principaux sont les suivants : Mars, Minerve, Janus, une tête de cheval.

       

    • Période II (de 212 av. J.-C. à 155 av. J.-C.)
      • L'époque de la Deuxième Guerre punique rendit nécessaire une réforme monétaire, afin de pouvoir mieux gérer les charges financières de la communauté. On en est venu à la formation d'un système propre, à l'introduction du denier (d'abord 4,6 g, puis 4 g d'argent), qui vaut 10 as (54,6 g de bronze).
      • Les motifs allégoriques, inspirés de la mythologie, dominent (ex. déesse de la Victoire sur un char tiré par deux chevaux).

    • Période III (de 155 av. J.-C. à 30 av. J.-C.)
      • Le denier et les valeurs nominales dérivées s'imposent comme unités monétaires.
      • Le poids de l'as est réduit (seulement 27,3 g vers 155 av. J.-C.) et son rapport au denier est fixé à 16 pour 1.
      • Des inscriptions fragmentaires sont introduites à l'arrière-plan des pièces et les noms des maîtres monétaires apparaissent dès lors sur les monnaies.
      • Les images allégoriques tirées de la mythologie servent de plus en plus à la représentation du prestige de la famille des magistrats monétaires : les figures des pièces honorent ainsi parfois les hauts faits des ancêtres des responsables des émissions.
      • Au Ier siècle av. J.-C., c'est seulement après de longues hésitations que les acteurs des guerres civiles font graver leur portrait sur les types monétaires.

     

    Le système monétaire de la République classique s'organisait comme suit :

     AsSemisTriensQuadransSextansOnces
    As (Aes)1234612
    Semis 11.5236
    Triens  11.33324
    Quadrans   11.53
    Sextans    12
    Onces     1

    Parallèlement avaient cours la grande monnaie du decussis (Aes = 10 as) et le denier d'argent (à l'origine 10 as et plus tard 16 as, à cause de la petite quantité d'argent disponible et de la surestimation de la monnaie en bronze qui en résultait). Au départ, 1 as valait 1 libra (env. 327 g). Mais, au cours de la République, le poids originel de l'as fut continuellement réduit (jusqu'à la relation suivante : 1 as = 1/24 libra = 1/2 once = env. 13,6 g en 86 av. J.-C.).


    Textes

  • Pline l'Ancien, Histoire naturelle, livre 33, 42-47
  • L'introduction de la monnaie à Rome

    Images


    Période II
    Monnaie présentant une tête de Minerve / Rome

    Période II
    Monnaie avec tête de Janus

    Période III
    Événements historiques

    Période III
    Propagande politique

    Période III
    Portraits de politiciens sur les monnaies

    Liens

  • Romancoins.info
    Une initiation à la numismatique romaine, en anglais. Beaucoup de belles et grandes images, mais la documentation scientifique est maigre.
  • Virtual Catalog of Roman Coins (VCRC)
    Le monnayage romain illustré selon un classement chronologique. Moteur de recherche donnant accès aux monnaies selon divers critères (monnayeurs, empereurs, motifs et légendes). Ce site, créé par Robert W. Cape Jr. de l'Austin College, existe depuis plusieurs années et a déjà été récompensé par de nombreux prix.
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse