UniFR Logo
    Modules > Epigraphie latine > Débutants

    Les inscriptions funéraires ou épitaphes

    Ce groupe représente le type d'inscription le plus massivement répandu. A l'origine très brève (un simple nom), l'épitaphe s'enrichit d'informations diverses à l'époque romaine impériale. Elle comporte généralement les éléments suivants:
    1. une formule initiale qui place la pierre sous la protection des dieux infernaux, les Dieux Mânes, D(is) ou D(iis) M(anibus);
    2. le prénom et le nom du défunt, accompagné de sa filiation, de sa tribu, et de son ou ses surnoms;
    3. des indications sur sa carrière (cursus plus ou moins simplifié) ou son activité professionnelle;
    4. son âge: l'indication est généralement précédée de l'expression vixit annos ou annis (abrégé V.A, VIX.AN, V.ANN.) ou simplement le génitif pluriel annorum (abrégé A., AN., ANN.), et elle peut comporter le nombre d'années, de mois et même de jours pour les petits enfants;
    5. et parfois les circonstances de sa mort; suit le nom de celui qui a fait construire le tombeau, généralement accompagné de l'expression f(aciendum) c(uravit), et de l'indication de ses liens avec le défunt;
    6. une brève description de la tombe, en particulier l'indication en pieds des dimensions de l'enclos funéraire: IN.F, in f(ronte) "de face", IN.A, in a(gro) "de profondeur";
    7. s'ajoutent encore parfois un poème ou un souhait spécial, comme les traditionnels s(it) t(ibi) t(erra) l(evis) "que la terre te soit légère", o(ssa) t(ua) b(ene) q(uiescant), "que tes os reposent en paix", ou une formule de malédiction pour protéger la sépulture de toute violation, H.M.D.M.A, h(uic) m(onumento) d(olus) m(alus) a(besto), "que s'éloigne de ce monument tout malheur".

    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse